Le Fish River Canyon

Le Fish River Canyon

Le Fish river Canyon est un lieu à voir absolument si l’on visite la Namibie. Long de 168 km, large de 27 km et profond de 450 à 550 mètres, le canyon est l’un des plus imposants au monde. C’est le deuxième plus grand canyon au monde après celui du Colorado et le premier d’Afrique.

La principale activité dans le Fish River Canyon est bien évidemment d’admirer la vue. Spectaculaire est sans doute le mot qui la décrit au mieux. Pour en profiter au maximum, plusieurs points de vue ont été aménagés tout autour du canyon. Le principal se situe à Hobas, mais les autres sont tout aussi impressionnants. Il est possible de les atteindre en voiture, mais la meilleure manière de les apprécier est sans doute de les parcourir à pied. La randonnée est une activité très populaire dans le canyon.

Le canyon abrite une faune importante, qu’ils ‘agisse de chevaux sauvages, zèbres, koudous, léopards, babouins ou springboks. Sur les parois rocheuses du canyon poussent les kokerboom ou aloe dichotoma, l’arbre national de Namibie.

Le trek

 

Trek Fish River Canyon

 

La randonnée Fish river hiking trail sur 85 kms, vous permet pendant 3 à 5 jours de marcher au fond du canyon. Le trek commence par une descente dans le canyon qui vous prendra entre 45 et 90 minutes. Le départ est légèrement aérien et comporte quelques chaînes et barrières métalliques. La suite de l’itinéraire est évidente : il faut suivre le lit de la rivière et les deux rives sont praticables. Quelques raccourcis mentionnés sur la carte permettent de gagner en tout et pour tout 10 kilomètres sur la distance totale. Plusieurs passages à gué permettent également de changer de rive pour prendre l’intérieur des méandres et ainsi prendre au plus court.

Les randonnées sont possibles pendant la saison hivernale de mi-avril à mi-septembre. En dehors de cette période les températures avoisinent les 45°C et ne permettent pas de randonner. Les hébergements et les sanitaires  se situent au début et à la fin de la randonnée. Pendant, il est nécessaire d’être autonome en eau, aliments et pharmacie. Il est important de réserver à l’avance car le nombre de randonneurs est limité à 30 par jour. Il est par ailleurs obligatoire de présenter un certificat médical de moins de 40 jours au camp pour attester de sa bonne forme physique car la randonnée n’est pas de tout repos.

Enfin, dans le cas où l’idée de marcher pendant près d’une semaine n’arrive pas à vous convaincre, il existe d’autres manières d’admirer la grandeur du Fish River Canyon. Il est possible d’en parcourir une grande partie en voiture, mais aussi de façon plus originale. Par exemple, vous pourrez profiter d’un vol scénique au-dessus du canyon, à bord d’un petit avion à cinq places. Si vous n’avez pas le mal de l’air, ça sera une expérience inoubliable !

Il est possible sans grand détour au bout de la Fish river de rejoindre l’Orange river et de descendre ses rapides en rafting.

Après toutes ces activités, vous pourrez vous baigner et vous délasser dans les eaux chaudes de la source AI-Ais. L’eau y est riche en fluor, sulfate et chlorure et les Namas avaient paraît il l’habitude de s’y baigner pour ses bienfaits pour le corps.

Par la très belle piste C17, on peut gagner la forêt de Kokerboom déclarée monument national. C’est en Namibie l’unique forêt d’arbres à carquois, ainsi appelés car les Bochimans utilisaient leurs branches pour fabriquer leur accessoire de chasse. Trois cents spécimens de cette variante d’aloès aux branches fourchues y prospèrent, certains d’entre eux atteignant l’âge vénérable de 200 à 300 ans et une hauteur de 8 mètres. En hiver, puis en juin et juillet, la forêt de kokerbooms se couvre d’imposantes fleurs de couleur jaune vif.

 

 

 

 

Le Fish River Canyon

Le Fish river Canyon est un lieu à voir absolument si l’on visite la Namibie. Long de 168 km, large de 27 km et profond de 450 à 550 mètres, le canyon est l’un des plus imposants au monde. C’est le deuxième plus grand canyon au monde après celui du Colorado et le premier d’Afrique.

La principale activité dans le Fish River Canyon est bien évidemment d’admirer la vue. Spectaculaire est sans doute le mot qui la décrit au mieux. Pour en profiter au maximum, plusieurs points de vue ont été aménagés tout autour du canyon. Le principal se situe à Hobas, mais les autres sont tout aussi impressionnants. Il est possible de les atteindre en voiture, mais la meilleure manière de les apprécier est sans doute de les parcourir à pied. La randonnée est une activité très populaire dans le canyon.

Le canyon abrite une faune importante, qu’ils ‘agisse de chevaux sauvages, zèbres, koudous, léopards, babouins ou springboks. Sur les parois rocheuses du canyon poussent les kokerboom ou aloe dichotoma, l’arbre national de Namibie.

Le trek

La randonnée Fish river hiking trail sur 85 kms, vous permet pendant 3 à 5 jours de marcher au fond du canyon. Le trek commence par une descente dans le canyon qui vous prendra entre 45 et 90 minutes. Le départ est légèrement aérien et comporte quelques chaînes et barrières métalliques. La suite de l’itinéraire est évidente : il faut suivre le lit de la rivière et les deux rives sont praticables. Quelques raccourcis mentionnés sur la carte permettent de gagner en tout et pour tout 10 kilomètres sur la distance totale. Plusieurs passages à gué permettent également de changer de rive pour prendre l’intérieur des méandres et ainsi prendre au plus court.

Les randonnées sont possibles pendant la saison hivernale de mi-avril à mi-septembre. En dehors de cette période les températures avoisinent les 45°C et ne permettent pas de randonner. Les hébergements et les sanitaires  se situent au début et à la fin de la randonnée. Pendant, il est nécessaire d’être autonome en eau, aliments et pharmacie. Il est important de réserver à l’avance car le nombre de randonneurs est limité à 30 par jour. Il est par ailleurs obligatoire de présenter un certificat médical de moins de 40 jours au camp pour attester de sa bonne forme physique car la randonnée n’est pas de tout repos.

Enfin, dans le cas où l’idée de marcher pendant près d’une semaine n’arrive pas à vous convaincre, il existe d’autres manières d’admirer la grandeur du Fish River Canyon. Il est possible d’en parcourir une grande partie en voiture, mais aussi de façon plus originale. Par exemple, vous pourrez profiter d’un vol scénique au-dessus du canyon, à bord d’un petit avion à cinq places. Si vous n’avez pas le mal de l’air, ça sera une expérience inoubliable !

Il est possible sans grand détour au bout de la Fish river de rejoindre l’Orange river et de descendre ses rapides en rafting.

Après toutes ces activités, vous pourrez vous baigner et vous délasser dans les eaux chaudes de la source AI-Ais. L’eau y est riche en fluor, sulfate et chlorure et les Namas avaient paraît il l’habitude de s’y baigner pour ses bienfaits pour le corps.

Par la très belle piste C17, on peut gagner la forêt de Kokerboom déclarée monument national. C’est en Namibie l’unique forêt d’arbres à carquois, ainsi appelés car les Bochimans utilisaient leurs branches pour fabriquer leur accessoire de chasse. Trois cents spécimens de cette variante d’aloès aux branches fourchues y prospèrent, certains d’entre eux atteignant l’âge vénérable de 200 à 300 ans et une hauteur de 8 mètres. En hiver, puis en juin et juillet, la forêt de kokerbooms se couvre d’imposantes fleurs de couleur jaune vif.

 

ellipse

 

Partager :